La lettre à Lulu
n°16 - fév

Nantes accueil. François Ier des Pays de la Loire



Futur président auto-proclamé du Conseil régional, François Fillon ne sera guère dépaysé au palais de Région des Pays de la Loire. Ce jeune homme de 44 ans est en effet un habitué des tapis rouges et des lambris, puisqu’il réside dans un château, celui de Beaucé situé sur la commune de Solesmes dans la Sarthe. C’est là que sa femme Pénélope, sujet de sa gracieuse majesté Elizabeth II d’Angleterre, et ses trois bambins l’attendent chaque soir à la veillée. Mais ne le dites surtout à personne, François ne redoute rien tant qu’une manifestation de manants aux grilles de son domaine.

Ce jeune homme bien élevé, à la raie toujours parfaitement dessinée a, il est vrai, le profil idéal pour revendiquer le trône des Pays de la Loire. Fils du notaire de Cérans-Fouilletourte (Sarthe), il a été éduqué dans la meilleure tradition catholique au collège Sainte-Croix du Mans. En bon aristocrate des temps modernes, il n’a jamais travaillé dans la vraie vie, commençant sa carrière comme attaché parlementaire de Joël Le Theule, ancien ministre du général de Gaulle. Et c’est au décès prématuré de son mentor, qui était également son parrain devant l’Eglise, qu’il a commencé sa fulgurante carrière politique. «Il a tout simplement pris les chaussons de Le Theule, commente un de ses proches, sans jamais se battre sur le terrain politique.» Plus jeune député de France, puis plus jeune président de conseil général, il a été trois fois ministre par la grâce de la République, sans avoir l’air d’y toucher. Balladurien sous Balladur, tout en restant séguiniste, il a tout bonnement su rester copain avec tout le monde. Pour la Région, même scénario, ce n’est pas lui qui se présente, mais ses amis qui sont allés le chercher, Olivier Guichard en tête. Alors si le gotha le lui demande avec tant d’instance, ce serait malpoli de refuser. Nantes, après tout, vaut bien une élection. Mais confortable s’il vous plaît. François déteste les scores serrés. Aux dernières législatives il a fait une mini-déprime parce qu’il n’avait pas été élu au premier tour. Et Pénélope en a été toute retournée.

Lu 2740 fois













La Lettre à Lulu : Lu dans Le Canard. Lulu aussi est assez fan de Pascal Praud....https://t.co/LAJPWsoNq1 https://t.co/YUqAxhraDc
Jeudi 16 Novembre - 14:12
La Lettre à Lulu : RT @radio_cayenne: @karacole__ @MegaCombi @Nantes_Revoltee @laderivenantes @Klaxon_Radio @KlaxonRadio @laCGT44 @ZAD_NDDL @solidaires44 @Fro…
Jeudi 16 Novembre - 10:34
La Lettre à Lulu : Dans son numéro 93 (juillet 2016), La Lettre à Lulu rendait hommage à Marcel Zang en publiant "Le cafard", une fabl… https://t.co/zI2uiLUfdC
Mercredi 15 Novembre - 19:43
La Lettre à Lulu : Slogans vite effacés des murs pendant les manifs du printemps 2016, mais immortalisés dans Lulu 93 (juillet 2016)… https://t.co/nz5r5XMVW6
Mercredi 15 Novembre - 19:42
La Lettre à Lulu : RT @LeRavijournal: Sélection ? Privatisation ? Démocratisation ? Politisation ? Fac en fusion ! Cf le nouveau Ravi ! https://t.co/6jBtWRQls…
Vendredi 3 Novembre - 18:46