La lettre à Lulu
Lulu 70 - novembre 2010

Naze et rien. L’acharnement du gnouf



Saint-Nazaire sacrée capitale de la peine plafond. Du 23 septembre au 28 octobre, les juges nazairiens ont eu la main lourde pour réprimer les afters un peu chaudes des cinq manifs contre la retraite des réformes ou le contraire, on ne sait plus. Les chaussettes à clous ont procédé à 64 interpellations. Pour les prolongements au tribunal, 15 manifestants ont été jugés en comparution immédiate, soit 15 peines de prison ferme, dont 12 été ont incarcérés directement à l’audience (Un seul en préventive, qui a refusé la comparution immédiate). Des mineurs traduits en justice en novembre et décembre, des procès de jeunes majeurs en mars prochain. La répression sur les chapeaux de roues engeôle l’hiver.

Lu 223 fois













La Lettre à Lulu : RT @Paris_luttes: Pour la manifestation de cet après midi, les flics sont passés chez tous les habitants du Blvd Beaumarchais pour poser de…
Lundi 8 Mai - 16:05
La Lettre à Lulu : RT @Obs_Violences: Un policier a frappé à plusieurs reprises un manifestant à la tête, hier soir à Paris. https://t.co/YLCReBRkEd
Lundi 8 Mai - 16:03
La Lettre à Lulu : Que devient le spectre électoral de la droite ? #ElectionPresidentielle2017 #ElectionsPresidentielles2017… https://t.co/Y2BAjkbjUg
Samedi 6 Mai - 19:38
La Lettre à Lulu : Droite-gauche : ça devient quoi ? #ElectionPresidentielle2017 https://t.co/IpRV06c8Lf
Samedi 6 Mai - 19:36
La Lettre à Lulu : RT @AnthonyMeignen: Dans le @canardenchaine de cette semaine, l'aéroport "absurde mais dé-mo-cra-ti-que" de #NDDL ! https://t.co/MvADa8hpOc
Vendredi 5 Mai - 11:02