La lettre à Lulu
Lulu 50 novembre 2005

Ni dieu ni mètre soixante-cinq. Jusqu’au boutiniste



Christine Boutin est anar. Garanti. C’est elle qui le dit ! La dame est interrogée l’été dernier par le journal gratuit La Baule +. Sujet : le clivage gauche-droite dépassé, genre Blair ou Zapatero, «qui sont officiellement des hommes de gauche, mais pas des collectivistes» dit l’interviou. «Voilà l’importance des mots, répond la Boutin. Quand on est de droite, on associe le mot libéral, quand on est de gauche, on associe le mot social. Or, cette droite et cette gauche peuvent se rencontrer sur le côté libertaire». Elle veut dire libertarien, parlant de l’ultra-libéralisme sans contrainte. Ce doit être une boutinade.

Lu 1789 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01