La lettre à Lulu
Lulu 69 - juillet 2010

Notre-Dame-des-Landes. Aérien ne va plus


Été en pleine confusion pour le projet d’aéroport : l’État joue les pingres tout en forçant la main aux collectivités en décrétant un financement bouclé mais très flou ; Bouygues, un des trois candidats à la construction jette l’éponge ; les projets européens d’aéroports capotent à Londres et Lisbonne. En Espagne, l’aéroport flambant neuf est déjà en faillite.
Une souscription ? Si Ayrault passe le chapeau parmi vous, réservez-lui le meilleur accueil.


Notre-Dame-des-Landes. Aérien ne va plus

Etat des lieux L’état lime le barreau

Le financement est dans un sale état. Annonce au micro: «Désarmement du toboggan des aides et vérification des portes opposées.»

L'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes découlera-t-il de la crise et des reculades de l'Etat ? Les conversations allaient bon train lors du pique-nique des opposants au projet, sur le site, début juillet. Le désengagement de l'état pour le financement des routes et accès marque une étape. L'état avait toujours dit qu'il financerait intégralement le barreau routier. Terminé. Il ne prendra en charge que 25 % de ce gros chantier, concessionnaire, département et la communauté de communes Erdre et Gesvres (CCEG) se partageant les trois autres quarts. «On nous l'a annoncé à la mi-juin. Mais même si on voulait, on n'aura jamais les moyens, dit Jean-Jacques Kogan, élu à la CCEG. Ça représente 15 millions d'euros, soit deux années complètes de notre budget...»

Les aéroports ne sont pas dans une bonne passe : ce printemps aura vu l'abandon de l'extension de l'aéroport d'Heathrow, la suspension de la construction d'un nouvel aéroport international pour Lisbonne et d'un pont sur le Tage censé le relier à la ville, et la faillite économique de l'aéroport flambant neuf de Ciudad Real près de Madrid. Autre échec suivi avec intérêt dans le bocage nantais, l'abandon du projet de piste de formule 1 à
Flins-Les Mureaux. Si la F1 devient une espèce en danger, faudrait penser à un écomusée dans le bocage. Avec du carburant au purin d'orties, ça peut attirer du monde.

Lu 396 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01