La lettre à Lulu
Lulu 61 - novembre 2008

Pas un pli. Le facteur désertion


Vos bafouilles, z'avez qu'à les porter vous-mêmes


Pas un pli. Le facteur désertion
«La Poste présente dans 205 communes en Loire-Atlantique», rassure Ouest-France. Bilan flatteur a priori dans un département comportant 221 communes... Mais si, avec un esprit évidemment mal tourné, on décortique les chiffres, on voit que la Poste n’assume financièrement seule sa présence que dans 141 des 221 communes. Soit moins des deux tiers... Déjà 100.000 personnes abandonnées par la Poste publique. Combien après la privatisation?
Tout ceci dans un département à démographie pourtant dynamique, à économie bien portante, au point de faire régulièrement la une des mensuels... C’est à se demander ce qu’il reste dans les autres départements moins bien lotis de France et de Navarre...
Petit calcul entre amis:
221 – 205 = 16 communes sans aucune présence postale
+ les 42 « agences communales » (en clair, c’est la mairie qui paie)
+ les 22 « relais postes » (c’est le petit commerçant qui fait le boulot)
16+42+22 = 80 communes désertées par la Poste
Ce qui corrige le chiffre flatteur, réduit à 141 communes seulement qui disposent effectivement d’un bureau traditionnel. Il y en a 194 selon l’article mais, à elles deux, Nantes et Saint-Nazaire en trustent déjà 34.
Ou dit autrement, si on prend les 80 communes les moins peuplées du département et donc «logiquement» désertées par la Poste, de fait ou en se défaussant sur des tiers (municipalités ou commerçants), on arrive à un total de 100.873 habitants (selon les derniers recensements provisoires disponibles) dont la Poste n’a plus rien à cirer... Soit 8,5% de la population de la Loire-Inférieure. Et donc plus que toute la population de Lozère réunie, qui compte 78.000 habitants, moutons non compris. Aux dernières nouvelles, les élevages de pigeons seraient en recrudescence là-bas...
Olivier Besace
* le 24 septembre 2008

Lu 851 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01