La lettre à Lulu
n°17 - avr

Pauvre comme job. L’emploi bénéville



Pauvre comme job. L’emploi bénéville
Le terme officiel est «stagiaire gratifié». Ils seront 200 jeunes bénévoles en permanence, 500 en tout, mobilisés par l’Office du tourisme de la Ville de Nantes. Guides volants sur le pavé du centre ville, munis d’un portable, ils doivent ramener les supporters paumés à leur hôtel, indiquer le château ou les bars à filles, parler la bonne langue ou trouver l’interlocuteur idoine. Certains feront un plein temps de 170 h pendant toute la Coupe du monde, d’autres moins. «Le pur bénévolat, ce n’est pas correct, explique-t-on à l’Office du tourisme. Mais il vaudrait mieux ne pas trop évoquer les gratifications, spectacles, facilités de transport… On croûle déjà sous les demandes». On pourrait aussi donner des cadeaux à ceux qui ne postulent à rien. Eux au moins n’encombrent pas le casting des bénévoles à la rue.

Lu 1850 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01