La lettre à Lulu
n°4 - mai

Pension. La prison condamne les douches



Pension. La prison condamne les douches
Début mars, 107 cellules de la Maison d'arrêt de Nantes ont vu changer toutes leurs serrures défectueuses, pourtant neuves il y a sept ans. Une simple poussée d'un détenu suffisait à les ouvrir sans clé. Il y a trois ans, le directeur de l'établissement pénitentiaire s'est plaint de la rénovation datant de 1988, qualifiant la prison de « véritable gruyère » après une tentative d'évasion : un pensionnaire avait creusé le faux plafond avec un banale petite cuillère. Dernière révélation, un champignon microscopique ronge les parties en bois. Deux travées de douches ont été condamnées et le plancher d'un vestiaire s'est écroulé. Le syndicat du personnel pénitentiaire ironise en fournissant un bon conseil aux taulards : ne creusez plus. Pour s'évader attendre que tout s'effondre. A condition de sortir vivant des gravats.

Lu 1605 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03