La lettre à Lulu
n°31 - déc

Pesanteur. Un calvaire, bonjour les dégâts





Un pilier de calvaire tombe, un enfant trinque. La commune vendéenne de Tiffauges vient d’être condamnée par le tribunal administratif de Nantes à rembourser les frais d’hospitalisation* d’un môme d’une dizaine de printemps en 1993, sérieusement blessé par l’accident du calvaire, sorte de totem d’obédience catholique, commémoratif d’un fait présumé remontant à une vingtaine de siècles. La commune avait l’entretien du monument à sa charge. Maintenant qu’on a la preuve que ces signes extérieurs de croyance sont porteurs de danger pour nos enfants, on attend une mesure de salubrité publique : l’abattage systématique du troupeau de calvaires français.

<I>* 168 175 F, selon Ouest-France du 11 octobre 2000.</I>

Lu 1546 fois













La Lettre à Lulu : @ValKphotos @CQFDjournal @JefKlakRevue @Reporterre @Bastamag @acrimed_info lulu solidaire
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : @ValKphotos on a cosigné.
Vendredi 29 Septembre - 10:05
La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: Serieux?! C'est quoi que l'État pige pas dans #IndyMedia? indy (indépendant) + media (média) = liberté de la presse! https:…
Vendredi 29 Septembre - 10:04
La Lettre à Lulu : Retailleau ne cumule plus. Explication par @rayclid #retailleau #senateur #Senat #cumuldesmandats https://t.co/bAFUgJe2h4
Jeudi 28 Septembre - 12:59
La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47