La lettre à Lulu
Lulu 73 - juillet 2011

Pigeon volatil. Fuck ou Shima, un risque à prendre



Audencia, l’école de commerce supérieur, a un flair international remarquable. La une de son magazine hiver 2010 clame « Le Japon, un pays singulier » juste à côté d’un autre titre : « Dossier : choisir ses risques ». En pages intérieures, quelques citations à faire méditer aux patrons éclairés de Tepco et aux gestionnaires du nucléaire : i[« C’est aux dirigeants et aux actionnaires de décider. Il n’y a pas de vérité. Cela dépend aussi de la personnalité des hommes, de leur appétence et de leur aversion au risque. (...) En organisant la vision des risques, le risk management révèle les vulnérabilités de l’entreprise et conduit à la protection de ses intérêts. En cela, elle est productrice de valeur [et] permet à l’entreprise d’exécuter son business plan, même si l’environnement est volatil »]i. Honorable actionnaire, protège tes dividendes de la volatilité, même si le vent emporte un peu de douceur irradiante du soir.

Lu 120 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01