La lettre à Lulu
Lulu 58 - décembre 2007

Pom pom pom funèbres. Plus commerçant, tu meurs !



La mort s’installe Chaussée de la Madeleine. Lulu a narré l’histoire paranormale de ces boutiquiers de l’irrationnel, couple de libraires qui, après avoir subrepticement trépassé à la veille de Noël, se seraient réincarnés en néon. Le génie des lieux a opéré une mutation rapide. Une société de pompes funèbres low cost a réinvesti le local commercial. La boucle est bouclée. Les anciens grimoires magiques et recueils de témoignages post-mortem ont débarrassé le plancher des mortels, cédant la place à des gerbes mortuaires flambant neuves, chrysanthèmes parfumés et épitaphes en marbre stylé. Tel le phoenix, une nouvelle librairie occultiste est re-née sur le même trottoir, à un jet de pendule seulement des nouvelles pompes funèbres. Les commerces de la rue prospectent manifestement un créneau: l’au-delà et même plus loin.

Lu 1694 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01