La lettre à Lulu
n°14 - sep

Pour vivre heureux, dépensons caché



De 1969 à janvier 1996, le précédent maire d’Aizenay (Vendée), deux premiers adjoints successifs et deux agents municipaux planquaient dans un coffre à la mairie et sur des livrets d’épargne ce que rapportait la location de terrains communaux. Ces fonds occultes payaient des frais de déplacements, des aides aux personnes en difficulté. En tout, 350 000 F en 27 ans. Ce qui n’en fait qu’une caissette. Le pire, c’est que cette dissimulation ne servait à rien : «Il semble que toutes les dépenses réalisées à partir de fonds occultes auraient pu être exécutées sans difficulté conformément à la loi et retracées dans le budget communal», selon la chambre régionale des comptes. Depuis plus d’un quart de siècle, Aizenay pratiquait l’occultisme inutile.

Lu 1961 fois













La Lettre à Lulu : Lu dans Le Canard. Lulu aussi est assez fan de Pascal Praud....https://t.co/LAJPWsoNq1 https://t.co/YUqAxhraDc
Jeudi 16 Novembre - 14:12
La Lettre à Lulu : RT @radio_cayenne: @karacole__ @MegaCombi @Nantes_Revoltee @laderivenantes @Klaxon_Radio @KlaxonRadio @laCGT44 @ZAD_NDDL @solidaires44 @Fro…
Jeudi 16 Novembre - 10:34
La Lettre à Lulu : Dans son numéro 93 (juillet 2016), La Lettre à Lulu rendait hommage à Marcel Zang en publiant "Le cafard", une fabl… https://t.co/zI2uiLUfdC
Mercredi 15 Novembre - 19:43
La Lettre à Lulu : Slogans vite effacés des murs pendant les manifs du printemps 2016, mais immortalisés dans Lulu 93 (juillet 2016)… https://t.co/nz5r5XMVW6
Mercredi 15 Novembre - 19:42
La Lettre à Lulu : RT @LeRavijournal: Sélection ? Privatisation ? Démocratisation ? Politisation ? Fac en fusion ! Cf le nouveau Ravi ! https://t.co/6jBtWRQls…
Vendredi 3 Novembre - 18:46