La lettre à Lulu
Lulu 74-75 - nov.-déc. 2011

Pranique à bord ! Le mange-lumière muselé


Cet illuminé prétend ne rien avaler. Dans le sud, on n’a pas avalé ses bobards.


Pranique à bord ! Le mange-lumière muselé
Périgueux : un Nantais muselé. Ce pourrait être le titre d’un de ces faits divers de basse intensité, avec son lot d’émotions dès qu’un gars du coin se ramasse en mobylette dans un virage à l’autre bout de la France. Cette fois, la victime en Périgord s’appelle Henri Monfort, ressortissant nantais. En pondant un arrêté municipal exprès pour ça, le maire l’a interdit de conférence dans la ville*. Selon cet illuminé, pas besoin de manger pour vivre. Il boit de l’eau et avale de la lumière, pardon, de l’«énergie pranique». Ce Nantais discret qui déclare vivre dans un studio de 12 m2 du centre ville aurait été dix-huit ans chargé de clientèle à la Caisse d’épargne avant de se décréter «chamane druidique», «aquavore» et d’arrêter de s’alimenter depuis le 23 novembre 2002, affirme-t-il. Assistant de vie pour personnes âgées, proclamé relaxologue, il fait des «nettoyages énergétiques», donne des conférences, organise des stages, vend ses bouquins. En ne mangeant que de l’air et de la lumière, il est donc adepte du  respirianisme». Le respiraquoi ? Un truc inspiré des yogis indiens. Une «pratique charlatanesque à forte connotation sectaire (rejet de la médecine conventionnelle, pressions financières exorbitantes, rupture avec l’environnement d’origine), à l’origine de plusieurs décès dans le monde», dénonce la Miviludes**, Mission interministérielle de vigilance sur les dérives sectaires. « Ceux qui en font la promotion ne sont que des manipulateurs ou des mythomanes », insiste l’ADFI, association pour la défense des familles et de l’individu. Notre Nantais est revenu à la maison. On voudrait l’interroger, le faire passer à table. Il aurait répondu : compte là-dessus et bois de l’eau.

* Sud-Ouest, 26 octobre 2011
** dépêche AFP, 16 décembre 2010, à l’occasion de la sortie d’un documentaire élogieux pour ce «jeûne extrême».

Lu 706 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01