La lettre à Lulu
Lulu 65 - juillet 2009

Reprise chaussette. Petite lucarne, gros trou


Télégouffre, de son vrai nom Nantes 7, va mal. Trois bouche-trous sont sur les rangs.


Reprise chaussette. Petite lucarne, gros trou
1,5 millions d'euros de déficit en 2008, quelque 5 millions de pertes accumulées : panique à bord de la chaîne Nantes 7, au bord de la faillite, avec accessoirement une trentaine de salariés, régie pub comprise. Problème : le dépôt de bilan coûtera autant qu'une recapitalisation*. En janvier dernier, le maire de Nantes avait fait sensation en lançant qu'il souhaitait une fusion Nantes 7-Télénantes, qui partagent déjà le même canal. Depuis, les deux parties y ayant mis peu de bonne volonté, l'idée a fait flop. Le souci de sauver le soldat Nantes 7 se doublait de celui d'Ayrault de se désengager de Télénantes que les collectivités financent depuis son lancement. Ce qui coûte 1,3 million d'euros à la ville, l'agglo et le département. Pas évident pour des collectivités qui ont déjà leur propre presse de justifier leur engagement dans un tel média.
Actionnaire principal de Nantes 7, à 35,6 % du capital, Ouest-France rechigne à boucher le trou, ayant annoncé un bilan en perte la même année, et laissé des plumes dans 20 minutes qu'il détient à 50 %. Actionnaires minoritaires de la chaîne, Harmonie mutualité, Caisse d'épargne, Synergie, Télégramme de Brest n'ont aucune envie de remettre au pot. C'est comme les vieilles chaussettes, il faut envisager la reprise.
Trois candidats à la chaussette : Télénantes (qui envisage parallèlement de passer en coopérative), Télévista présidé par Philippe Gildas, qui prône un genre de réseau France 3 privé via la syndication nationale de télés provinciales, et l'ineffable Waldemar Kita qui propose de faire « des programmes avec d'anciens joueurs » du club de foot qui vient de redescendre. Faudra bien choisir de quelle saison. Bienvenue à la télé low cost de nationale 2.

* La Lettre API, le 26 juin 2009

Lu 328 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03