La lettre à Lulu
n°37 - été

Retrain. Erika de Loire majeure



L’Histoire, c’est rien que des remakes fortuits. Exemple : alors qu’à Donges, le retraitement des déchets de l’Erika patine grave sur le process, un amateur de coïncidences nous signale que l’Erika a déjà fait une escale remarquée à Montoire. D’accord, c’était Montoire avec un e à la fin, dans le Loir(sans e)-et-Cher. En octobre 1940, un certain Pétain vint y serrer la pince d’un dénommé Hitler dans un wagon, pour mettre la Collaboration sur des rails. Erika, c’était le nom du train du Führer. Comme les ouragans, toutes les catastrophes ont de si jolis noms.

Lu 2310 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03