La lettre à Lulu
n°25 - oct

Rétropédalage. Annick auto-crate



Seule femme à la tête d'un parti politique, Annick du Roscoat est la petite reine du CNI. Ce qui ne l'empêche pas de rester très vélophobe. Au Conseil municipal de Nantes, elle fustige les "entraves acharnées" à la circulation automobile en centre ville. Toutes les villes européennes ont compris l'inéluctable nécessité de limiter l'accès automobile au centre ville. Annick, elle, veut rouler coûte que roule. Presse-Océan a publié une missive de la grognarde, où madame embraye d'autres arguments : pour "faire respirer celui qui s'étouffe", il faut que l'"on desserre ses vêtements, et qu'on écarte les badauds". Il est temps d'écarter les façades pour élargir les rues, et d'escamoter les trottoirs pour virer vite fait ces piétons asphyxiants.

Lu 2487 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01