La lettre à Lulu
n°11/12-été

Signes de piste. Les ultras de l’école bénitière


Un nid à petits garçons ouvre en Vendée. Béni en latin, mais pas par l’évêque. Trop traditionaliste pour être honnête.


Signes de piste. Les ultras de l’école bénitière
C’était une boîte à bachot, ce genre d’école vieille France où les familles prout prout placent leurs rejetons quand ces garnements ont épuisé toutes les voies éducatives ordinaires. À la rentrée prochaine, l’école privée Bourdevaire, à Ste-Cécile, en plein bocage vendéen, sera une école encore mieux comme il faut, gérée par une association intitulée St-Louis-Marie-Grignion-de-Montfort. L’institution est rebaptisée l’Espérance. Et pour être rance, c’est rance : catéchisme chaque semaine, prière matin et soir, messe plusieurs fois par semaine, obligatoire, en latin, selon le rite de saint Pie V, mais parfois en français, ou selon le rite maronite des chrétiens libanais, pour montrer la diversité des catholiques, précise Yann de Cacqueray, directeur à la rentrée prochaine. Sont aussi prévus un "accès régulier" à la confession, des retraites dans les monastères ou les communautés religieuses, des pèlerinages… Au moins pendant ce temps-là, les niards n’écoutent pas NTM.

L’évêque de Luçon a tout de suite pris ses distances avec ces vieux birbes aux traditions bornées, en prévenant par un communiqué à paraître dans son prochain bulletin diocésain : "Voulu et conçu par ce nouveau directeur, cet établissement ne relèvera pas de la tutelle diocésaine et de la direction de l’enseignement catholique de Vendée." Ce qu’appuie un responsable de l’évêché : "Là, c’est du privé-privé !"

<B>Dehors, les filles !</B> Autre nouveauté, dans cette école en internat, du CE1 à la terminale, aucune fille ne sera admise. En rêglant les 16000 F annuels de frais de scolarité, les parents seront assurés que leur progéniture à petit robinet ne rencontrera aucune pissouse. Une garantie contre l’hétérosexualité précoce. "Une école non mixte, un collège de garçons, ça n’existait plus dans le secteur. Cette possibilité offre donc une liberté nouvelle aux parents. Et puis à l’adolescence, les jeunes ont déjà suffisamment de problèmes à gérer. Pendant les études, ce n’est pas le moment pour les contacts entre garçons et filles. Mais la mixité, en week-end, je n’ai rien contre", dit Yann de Cacqueray qui envisage d’associer une communauté religieuse à l’ensemble du travail pédagogique et religieux de l’institution, mais reste vague sur la marque de moinerie qu’il veut associer au quotidien des potaches bien cadrés. L’effectif souhaité est de 120 élèves au début, pouvant doubler à l’avenir. Quant à l’idée d’enfermer toutes les semaines cette centaine d’élèves exclusivement de sexe masculin et une quinzaine d’enseignants, monsieur le directeur n’y voit aucun danger. Il a même un argument tout prêt : "La pédophilie se fait aussi bien avec des filles qu’avec des garçons. La mixité n’est pas une garantie."

Une école intégriste ? Il s’en défend, avec une mollesse toute révélatrice : "Ce n’est pas le but. Ça peut le laisser penser, lâche Yann de Cacqueray, mais on ne peut pas empêcher les gens de penser…" On ne peut que le regretter amèrement : il y a des penseurs partout, même chez les gens.

Lu 5923 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03