La lettre à Lulu
Lulu 65 - juillet 2009

Sopopera. One two Tri Yann


Anne de Bretagne sur scène, et les troubadours creusent le trou.


Sopopera. One two Tri Yann
Soporifique, l'opéra folk rock sur Anne de Bretagne. Quatre heures plus une mi-temps le premier soir, un peu moins le lendemain pour endiguer le flot des désertions avant la fin du spectacle. Six mille victimes ont subi la duchesse en sabots, version opéra rock à rallonge. La ville de Nantes avait allongé 30 000 euros, le département autant, la région 20 000.

Le précédent numéro de Lulu a écrit que Jossic « ouvre tout grand, sans prudence, les portes du château à un spectacle auquel il fait bien plus que collaborer », sans parler cash pour dire qu'il a cachetonné en tant que chanteur en chef de Tri Yann. Il était donc au château chez lui, artiste sur la scène qu'il subventionne comme adjoint à la culture de Nantes. Mais juré craché promis, il a refilé son cachet aux bonnes œuvres de la ville de Naoned. Le château prêté gracieusement ? Pas un cadeau selon le grand ordonnateur Alan Simon : « Pas de loges, pas de scène ni de gradins, il faut tout installer. C'est près de 40 % plus cher qu'un Zénith. Et le moindre clou enfoncé dans ce monument historique, faut un paquet de formulaires. Yannick Guin nous avait promis 80 000 euros. Une fois la crise passée par là, on n'a eu que 30 000 avec Jossic : on ne peut pas dire que ça nous ait avantagés ou qu'il y ait eu du copinage ». Alan Simon déclare être de sa poche de 25 000 euros, compensables sur les bénefs sur le disque et le DVD, et la tournée d'Excalibur (son précédent grand spectacle d'il y a dix ans) qui aligne cet été 25 dates en Allemagne. Pour Anne-de-Bretagnorock qui n'a été joué que deux soirs, les suites sont hasardeuses. Raté pour le festival de Lorient de cette année. Pas facile de réunir 200 Irlandais, Anglais, Français, Italiens, choristes, musiciens symphoniques, trouvères rock, souffleurs de bombardes. A moins de réduire les coûts et les effectifs. Un trio pourrait suffire. La version primitive de Tri Yann, par exemple.

Lu 491 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03