La lettre à Lulu
Lulu 54 novembre 2006

Storeur totale. Le gang des patrons casseurs a encore frappé


C'est rarissime, mais ça arrive toujours : Lulu a rencontré une victime du Grand Capital. Un chômeur encore doté d'une voiture. Nous publions sa lettre in extenso :


«Pendant que la tempête faisait rage dans la nuit du 23 octobre, le gang du Medef préparait le* casse du siècle. Le lendemain matin, une fois les « patrons casseurs » rentrés se coucher, après une longue nuit d'ultra violence, je sors de chez moi. Les branches arrachées traduisent la puissance du vent. Je m'étonne de trouver mon pare-brise arrière éclaté. Je pense à un cambriolage, mais me rends très vite compte que j'ai affaire à un acte d'intimidation. Je découvre sur mon pare-brise avant (le seul qu'il me reste d'ailleurs) une lettre signée du Medef, soigneusement rédigée sur feuille A4, emmitouflée dans une chemise plastique : «Notre assureur nous informe que nous n'avons pas de constat à établir (en raison de la tempête), voir directement avec votre assureur». D'après eux, un store se serait décroché de leur quartier général pour venir s'écraser sur le pare-brise de ma Golf.

Mais je sais très bien qu'ils me cachent quelque chose, un tel acte de barbarie ne peut être le fruit d'une tempête, aussi violente soit-elle. Devant leurs moyens de pression, je ne peux que m'incliner, et garder le silence sous peine de représailles. Mon assurance doit couvrir une centaine d'euros de réparation. Ma voiture a été éventrée, et certains soirs je vois encore les fantômes des «patrons casseurs» penchés autour d'elle avec leurs battes de base-ball et leurs sourires démoniaques. Ils reviendront, j'en suis sûr, et je ne peux plus fermer l'œil, sachant que toutes les nuits de tempête, ils se transforment en loups garous et hantent les rues à la recherche d'une autre victime ! »

Si les casseurs ne sont pas les payeurs, les grandes valeurs de vandalisme vont foutre le camp. Où va la France ?

* On nous fait remarquer qu'il faut lire «la» casse du siècle.

Storeur totale. Le gang des patrons casseurs a encore frappé

Lu 1531 fois













La Lettre à Lulu : Lu dans Le Canard. Lulu aussi est assez fan de Pascal Praud....https://t.co/LAJPWsoNq1 https://t.co/YUqAxhraDc
Jeudi 16 Novembre - 14:12
La Lettre à Lulu : RT @radio_cayenne: @karacole__ @MegaCombi @Nantes_Revoltee @laderivenantes @Klaxon_Radio @KlaxonRadio @laCGT44 @ZAD_NDDL @solidaires44 @Fro…
Jeudi 16 Novembre - 10:34
La Lettre à Lulu : Dans son numéro 93 (juillet 2016), La Lettre à Lulu rendait hommage à Marcel Zang en publiant "Le cafard", une fabl… https://t.co/zI2uiLUfdC
Mercredi 15 Novembre - 19:43
La Lettre à Lulu : Slogans vite effacés des murs pendant les manifs du printemps 2016, mais immortalisés dans Lulu 93 (juillet 2016)… https://t.co/nz5r5XMVW6
Mercredi 15 Novembre - 19:42
La Lettre à Lulu : RT @LeRavijournal: Sélection ? Privatisation ? Démocratisation ? Politisation ? Fac en fusion ! Cf le nouveau Ravi ! https://t.co/6jBtWRQls…
Vendredi 3 Novembre - 18:46