La lettre à Lulu
Lulu 48 mai 2005

Subsidiaire. La revue se tape la cloche



Créée par Guichard pour tenter de donner une identité à un territoire sans entité, 303, la revue culturelle des Pays de la Loire coûte bonbon. Le patrimoine en quadrichromie stylée sur papier glacé refroidit un peu les lecteurs, avec des belles z’images agrémentant des textes pas toujours passionnants. La Région a décerné 330 000 euros à son trimestriel en 2004, subvention reconduite à l'identique cette année. La revue a vendu 14 000 exemplaires en 2004. Chaque numéro mis en vente 15 euros (et qui trouve acquéreur) reçoit donc 23 euros de subsides publics. En divisant par 303, c’est beaucoup moins.

Lu 1892 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03