La lettre à Lulu
Lulu 88 - mai 2015

Taux d'autodafé. Abus de rebuts à la BU


Une bibliothèque qui brûle, c’est pas un vieil Africain qui meurt, c’est le lot quotidien de la BU nantaise.


On bazarde ! « La bibliothèque universitaire de Nantes jette chaque trimestre des milliers de livres en très bon état, autour de 10 000 par an », estime un habitué des lieux. Chaque jour, des chariots pleins de bouquins en parfait état, pas uniquement dépassés ou abîmés, partent au pilon, en l’occurrence les flammes de l’enfer de l’incinérateur Veolia. Prétexte : manque de place, consultation insuffisante. Le gâchis est important malgré le tri et des dons – une infime partie – à l’ONG Bibliothèques sans frontières, souvent choisis sans discernement : des Africains vont écoper de livres d’histoire sur des régions françaises, alors qu’on aura brûlé ici-même des atlas africains. Et pas question de refiler ces livres écartés aux étudiants, voire de leur revendre à petit prix. Pourtant, d’autres facs (Lille, Annecy, Pau...) font des braderies... À Paris VII, 16 000 livres au rebut ont été donnés en 2010. À Nantes, paraît que ça serait impossible pour cause de contraintes juridiques. « Aucun livre utilisable n’est détruit. La plupart de ceux qui ne sont pas abîmés sont redistribués à Bibliothèques sans frontières, répond la présidence de l’Université qui n’a pourtant pas de chiffre à fournir. Mais une braderie est à l’étude. C’est une question d’organisation, pas juridique. Les esprits évoluent... ». Une braderie envisagée à long terme, ça sert à dire qu’on ne fait pas rien. Euh m’dame, pour emprunter un livre sur Fahrenheit 451, vous avez des gants ignifugés ?

Edmond Ntag

Lu 108 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01