La lettre à Lulu
n°21 - déc

Tempérance. Les frais pas présentables



Il suffit que la Chambre des comptes hausse le sourcil pour que certains avantages soient sucrés. Ainsi depuis décembre 1997 et mai 1998, certains cadres du département de Vendée ne perçoivent plus de forfait de représentation (barème fixé par Philippe de Villiers soi-même) ni le remboursement de «produits alimentaires, vins et spiritueux». Aucun texte légal n’autorise les frais de représentation aux fonctionnaires. La Chambre des comptes note que la même remontrance a été faite lors du précédent contrôle en septembre 1994. Apparemment sans effet. L’ancien régime des privilèges a la vie dure.

Lu 2069 fois













La Lettre à Lulu : Lu dans Le Canard. Lulu aussi est assez fan de Pascal Praud....https://t.co/LAJPWsoNq1 https://t.co/YUqAxhraDc
Jeudi 16 Novembre - 14:12
La Lettre à Lulu : RT @radio_cayenne: @karacole__ @MegaCombi @Nantes_Revoltee @laderivenantes @Klaxon_Radio @KlaxonRadio @laCGT44 @ZAD_NDDL @solidaires44 @Fro…
Jeudi 16 Novembre - 10:34
La Lettre à Lulu : Dans son numéro 93 (juillet 2016), La Lettre à Lulu rendait hommage à Marcel Zang en publiant "Le cafard", une fabl… https://t.co/zI2uiLUfdC
Mercredi 15 Novembre - 19:43
La Lettre à Lulu : Slogans vite effacés des murs pendant les manifs du printemps 2016, mais immortalisés dans Lulu 93 (juillet 2016)… https://t.co/nz5r5XMVW6
Mercredi 15 Novembre - 19:42
La Lettre à Lulu : RT @LeRavijournal: Sélection ? Privatisation ? Démocratisation ? Politisation ? Fac en fusion ! Cf le nouveau Ravi ! https://t.co/6jBtWRQls…
Vendredi 3 Novembre - 18:46