La lettre à Lulu
Lulu 73 - juillet 2011

Totalonnette. Barbe-Bleue marche au fioul


Il était une fois un géant pétrolier introduit dans une école... Il veut faire la morale aux loupiots tout l’été. Avec ce qu’il faut de sexisme pour être moderne.


Pour l’opération « Un livre pour l’été », toutes les écoles ont remis aux élèves de CM1 un exemplaire d’un recueil, Neuf contes de Charles Perrault illustrés d’images d’Épinal. Le tout cadré par le très officiel « plan national de prévention contre l’illettrisme ». Le petit chaperon rouge pour encourager les loupiots à lire pendant les vacances, on se demande qui a eu cette idée géniale. En Loire-Inférieure, les instits ont reçu une belle circulaire leur recommandant vivement d’organiser au pied levé, sous le préau, sur le modèle de la vieille remise des prix, une petite cérémonie « sans prétention aucune », avec élus et parents d’élèves.

Une opération rebaptisée « un livre pour l’été, une voix pour l’UMP » par un syndicat comme le SNUipp-FSU qui a appelé au boycott. Raté. Les livres ont été distribués sans remous, sans broncher devant la quatrième de couverture où le logo de l’Éducation Nationale voisine avec la fondation Total. Certains instits ont juste occulté le logo Total d’un coup de marqueur indélébile, couleur marée noire. Aucune boulette de fioul n’est fournie en marque page. Pour le contenu, il était une fois la morale suintante. Exemples pages 103 et 104 : « le but de ce conte est qu’un enfant apprenne qu’il vaut mieux s’exposer à la plus rude peine que de manquer à son devoir » et « que sous le ciel il n’est point de femelle qui ne s’imagine être belle... ». Ça doit être un programme d’acceptabilité des rudes peines dans des chambres de Sofitel new-yorkais ou dans un bureau de la mairie de Draveil. « Les enseignants ont à peine ouvert le livre, les enfants et leurs parents feront de même, dit Jean Yves Agoulon, instit à La Chapelle-sur-Erdre. Tout le monde connaît plus ou moins ces contes depuis la maternelle, et, en CM1, ça n’attire plus vraiment. Le livre est illisible pour un mauvais lecteur, l’objectif de lutte contre l’illettrisme ne sera pas atteint. Même les morales, seules parties du texte susceptibles d’être lues parce que détachées du pavé littéraire global, ne seront pas lues et leur contenu sexiste ne sera finalement quasiment pas connu... »

Et tant pis pour les vieux principes de neutralité du service public d’éducation vis à vis des filous des multinationales. L’école devient terrain de prospection pour démarcher les futurs consommateurs de pétrole. Vraiment pas coopérant, le Snuipp/FSU44 rappelle que « Total ne paye aucun impôt en France alors qu’elle fait des milliards de bénéfices, ce qui diminue les recettes de l’état et conforte la politique de suppression de postes dans la fonction publique ». Les instits on ne peut pas compter sur eux. Y a des totaloches qui se perdent.
Totalonnette. Barbe-Bleue  marche au fioul

Lu 170 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01