La lettre à Lulu
Lulu 67 - décembre 2009

Tour Bretagne, rival de Loire



Comment fâcher les agences de com qu'on fédère ? En leur piquant directement des marchés.


Financeurs publics ou clients, pourquoi choisir ? Sur son blog Christophe Caillaud-Joos présente le CCO qu'il dirige, premier en tout, et sa dernière création, géniale, forcément : « CCO & conseil », un département « dédié à la communication et au marketing territorial des collectivités locales, ambassades et acteurs économiques
institutionnels ». Création d'événements, coproduction de manifestations de promo. Le CCO part à la chasse aux marchés de collectivités : déjà ses bailleurs de fonds, bientôt ses clients. Ce qui fait du CCO un concurrent direct des agences de com que la structure est censée fédérer. La diplomatie est un vilain défaut.

Lu 227 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01