La lettre à Lulu
n°23/24-été

Ultralalalélo. La Fest’Yves frôle les déryves



Ultralalalélo. La Fest’Yves frôle les déryves
Yer mad ! Lancée à Nantes par l’Agence culturelle bretonne il y a trois ans, la Fest’Yves a été reprise par douze villes cette année. En Trégor, le correspondant de cette fête s’est fait tancer par les Nantais qui gèrent l’ensemble des festyvités. A la tête de l’association Al Levrig, Jean-Marc Le Luyer se prétend d’abord l’inventeur de la Fest’Yves, qu’il intitule "fête nationale bretonne". Deux pages du Nouvel Ouest* signées Thierry Jigourel (lire ci-dessous) font écho à cette déryve nationaliste. D’autant que le dénommé Le Luyer agrave son cas dans l’hebdo de Trégor** : "Notre but est de faire du 19 mars un jour férié. C’est vraiment notre souhait, d’autant qu’on sait bien que le 8 mai férié ne durera plus très longtemps. Sur ce dossier et sur cette idée en particulier, Jean Yves Cozan, vice-président du Conseil Régional, nous défend". Cette déclaration a fait notamment bondir les anciens combattants. Vouloir renvoyer aux oubliettes de l’histoire l’anniversaire de la victoire sur les nazis fait remonter des relents de cette époque, quand le mouvement breton a prôné la collaboration celto-germanique contre ce qui était jugé comme une "occupation française" de longue date.
Quand des musiciens et le réseau anti-fasciste Vigilance 22 ont contraint Le Luyer à se dévoiler, les slogans "Les Français dehors" ont rejailli lors des débats de l’assemblée générale d’Al Levrig que préside Le Luyer. "Nous souhaitons voir l’évènement, encore jeune, perdurer avec force et clarté dans l’esprit convivial qui l’a vu naître. Nous nous y emploierons avec une rigueur toute particulière afin que ce genre de dérapage ne se renouvelle plus" écrit la directrice de l’agence nantaise, Claudie Poirier. Ce qu’on appelle des mises en gardes effectyves.

<I>* Le Nouvel Ouest, 5 mars 1999.
** Le Trégor, 13 mai 1999.</I>

Lu 3165 fois













La Lettre à Lulu : Procès de l'ex-préfet de Loire-Inférieure, Jean Daubigny. La lettre que Lulu lui a adressée l'an dernier… https://t.co/c8aXZHMsGw
Dimanche 10 Septembre - 13:47
La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03