La lettre à Lulu
n°32 - mar

Les brèves
. L’école d’archi jetable



A bâtir près de la Cité judiciaire, la nouvelle école d’architecture devra répondre aux “exigences du développement durable”. 162 millions de francs sont consacrés à cette bonne idée. Au fait, ça dure combien, le durable ? Si on se réfère à la précédente architecture actuelle accueillant les apprentis architectes, la durabilité n’aura pas excédé un quart de siècle. Ces locaux, situés dans un parc rue Massenet, ont été ouverts en 1975 et 1976. Et rapidement prédits à l’obsolescence. Les fuites innombrables de toitures, les circulations impossibles et escaliers dans tous les sens, le bilan thermique déplorable ne facilitent pas les choses pour s’ériger en modèle d’architecture. La nouvelle école devrait prévoir d’enduire ses façades avec une crème contre le vieillissement précoce.

Lu 2083 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01