La lettre à Lulu
n°18/19-été

Les brèves
Timing. L’indulgence du magistrat férié



Pour toute tentative de viol, mieux vaut soigner ses dates. L’idéal : la veille d’un jour férié. Ainsi, à la mi-août 1997, le long de l’Erdre, un homme veut exiger d’une femme un strip-tease sous la menace. Des promeneurs le surprennent avant que ça tourne plus mal. Avant de s’enfuir, il frappe au visage sa victime mise à genoux. Mais le quidam est coincé par les flics qui découvrent que leur client a un casier judiciaire chargé par une sérieuse condamnation pour viol par les Assises du Rhône. Pourtant, en cette veille de mi-août, le magistrat de permanence au parquet n’a pas envie de gâcher son lendemain férié en se déplaçant pour auditionner le bitopathe et l’envoyer en taule, en attendant d’être jugé. Par téléphone, il ordonne à la police de le remettre en liberté en lui notifiant une convocation à une audience correctionnelle postérieure. Où il ne s’est jamais montré. Mais en préservant son confort estival, le magistrat n’a pas pris de risque. Un pervers qui se respecte ne penserait jamais à violer le sacro-saint repos du 15 août.

Lu 2024 fois













La Lettre à Lulu : L'arbre aux hérons, tout un poème... #arbreauxherons #Nantes https://t.co/iUQmsOuJ88
Jeudi 17 Août - 12:09
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Conférence chez Jaune Turquoise entre passeurs de feu et chamanes ça coupe l'appétit, ça ignifuge… https://t.co/pm6B4yaalC
Jeudi 20 Juillet - 17:44
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Et la formation pour l'institut qui place les produits du sponsor, Oligosanté, c"est un arrangemen… https://t.co/OUbV5Ox4nW
Jeudi 20 Juillet - 17:06
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN Un plan d'apurement, c'est avant le dépot de bilan, pas après. Ou alors c'est de l'apurement post mortem. Original.
Jeudi 20 Juillet - 17:03
La Lettre à Lulu : @sandrinejossoAN On parle pas d'il y a 14 ans. C'est pas d'l'archéologie. C'est une appellation cadrée par la loi.
Jeudi 20 Juillet - 17:01