La lettre à Lulu
Lulu 94-95 - décembre 2016

​Faute de trouble



Le 28 novembre, on juge un quidam qui après une manif du printemps, le verre de bière à la main, a eu le tort de parler à un gendarme mobile. Plaqué au sol, accusé illico de rébellion. Facteur aggravant, il a dans son sac des lunettes de soleil, un masque de peintre et du sérum physiologique : « L’attirail du fauteur de trouble » selon le procureur. Ce coup-là, le proc n’a pas été suivi : ni faute, ni trouble. Relaxe.

Lu 6 fois














La Lettre à Lulu : RT @Lindgaard: L'Etat ne veut pas d'un "nouveau Larzac" à #NDDL mais les usages collectifs des terres sont en plein essor, en lien avec l…
Samedi 21 Avril - 23:38
La Lettre à Lulu : Lulu a le plaisir de vous offrir le début de roman commandé l'an dernier à Patrick Dewdney par Ouest-France... qui… https://t.co/grltzyLIIw
Samedi 21 Avril - 19:04
La Lettre à Lulu : Ah ! Coconstruire... Johanna, sors de ce corps ! #Nantes https://t.co/ItgPcpC8sA
Samedi 21 Avril - 18:11
La Lettre à Lulu : Les protagonistes apprécieront... #ZAD https://t.co/UezZ6kH2Py
Vendredi 20 Avril - 08:28
La Lettre à Lulu : RT @Clyde_Barrow_: Ben ouais, l'écologie c'est quand on est accroché à un hélico à observer les hippopotames, tout en étant sponsorisé par…
Jeudi 19 Avril - 17:51