La lettre à Lulu
Lulu 94-95 - décembre 2016

​Faute de trouble



Le 28 novembre, on juge un quidam qui après une manif du printemps, le verre de bière à la main, a eu le tort de parler à un gendarme mobile. Plaqué au sol, accusé illico de rébellion. Facteur aggravant, il a dans son sac des lunettes de soleil, un masque de peintre et du sérum physiologique : « L’attirail du fauteur de trouble » selon le procureur. Ce coup-là, le proc n’a pas été suivi : ni faute, ni trouble. Relaxe.

Lu 6 fois














La Lettre à Lulu : RT @Fakir_: Une piscine à Brégançon pour préserver leur intimité. C'est vrai, quoi, les Macron ont droit à la protection de leur vie privée…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @Maitre_Eolas: Mais bande de cretins l’AME n’est pas un cadeau fait aux sans papiers, c’est une mesure de santé publique. Vous préférez…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @NONago_NDDL: Lundi, mardi et mercredi, chacun-e est conviée à un chantier nettoyage de la zone autogéré #zad #NDDL, c'est à dire: tu p…
Samedi 23 Juin - 21:50
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: « Il s’agit de savoir si on veut plus de fermes à taille humaine, des installations, des expérimentations agricoles. Les p…
Samedi 23 Juin - 21:49
La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: Forte enquête de @Bastamag sur les 478 personnes tuées par la police depuis 1977. Dont 56 enfants ou mineurs ! La violence…
Lundi 18 Juin - 15:46