La lettre à Lulu
Lulu à chaud !

​RA-DI-CA-LI-SÉS !



L'apocalypse est pour tout de suite. Ou était. "Compte tenu de la date imminente de l'évacuation" de la Zad, la préfète Nicole Klein a pondu le 17 janvier un arrêté préfectoral, valable une semaine, "portant interdiction temporaire de transport de carburant, d'accélérateur de carburant, de gaz"*

L'arrêté préfectoral ralentisseur de carburant se justifie en évoquant "plusieurs centaines de militants radicalisés". Bon, là, on s'y perd. On croyait le terme réservés aux djihadistes, le Coran entre les dents. Sans doute une confusion entre les gens dans la dèche et  Daesch. En tous cas, le mot "radicalisé" a la même racine que... racine. Donc les militants radicalisés sont ceux qui sont enracinés dans le bocage. Va falloir équiper les forces de l'ordre de débroussailleuses-coupe-racines-batteuses-faucheuses-botteleuses et même lieuses pour effectuer des garde-à-vue automatiques.
 
* Recueil des actes administratifs n° 7 – 17 janvier 2018

Lu 290 fois