La lettre à Lulu
n°38 - nov

10/18. Les asperges sont cuites



Les catalogues publicitaires des grandes surfaces peuvent présenter des produits qui ne correspondent pas à ceux vendus en magasin : c’est parfaitement légal et accepté par les services de la répression des fraudes. Bruno David, agriculteur à la Chapelle-Launay, vient d’en faire les frais après avoir attiré l’attention de l’administration sur la non-conformité à l’emballage d’un ensemble de cuisson pour asperges acheté au Super U de Savenay. Une partie dudit ensemble n’était pas en inox 10/18 (critère de qualité) comme annoncé sur la catalogue et l’emballage (pour vérifier c’est simple, un aimant n’adhère pas à l’inox 10/18). Le client malheureux s’est donc adressé à la répression des fraudes qui lui a répondu : «les photos figurant sur un catalogue de publicité sont réputées non contractuelles et vous aviez toute latitude de vérifier les différences entre le produit vendu et celui présent sur la publicité avant de faire votre achat». Autrement dit, la seule solution pour être sûr de ne pas se faire gruger dans une grande surface est de déballer tous les produits dans le magasin avant de les acheter. On essaie pour voir ?

Lu 2417 fois













La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #Remaniement La solution est pourtant évidente... https://t.co/vNVLWfMvcQ
Samedi 13 Octobre - 15:04
La Lettre à Lulu : RT @ijarjaille: A #Rennes et #Nantes, Vinci profite à plein de l’abandon de #NDDL. @MediacitesNtes a consulté en exclusivité un rapport de…
Jeudi 11 Octobre - 15:55
La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #5e_République : c'est plus ce que c'était ! #Macron #Benalla #Collomb https://t.co/m4lns8OWbf
Dimanche 7 Octobre - 19:00
La Lettre à Lulu : S’appelle comment ??? https://t.co/S3XeeYkXYA
Dimanche 7 Octobre - 18:58
La Lettre à Lulu : Kita et ses petits commerces... lire aussi https://t.co/LKp7CNRMW6 https://t.co/6FI3AMq67k
Vendredi 5 Octobre - 10:02