La lettre à Lulu
Lulu 90-91 - décembre 2015

À dégommer. Flingues à flics



La paix armée municipale, état des lieux.

Les villes transformées en stands de tir ? Les cantonniers armés sont déjà en place. En Loire-Inférieure, les polices municipales de Châteaubriant, La Chapelle-sur-Erdre, Saint-Brévin, Saint-Étienne-de-Montluc, Sainte-Luce et Sautron se partagent 28 revolvers (Presse-Océan, 27/11) prêtés par les services de l’État. Et bientôt Carquefou, Donges, Basse et Haute-Goulaine, La Turballe : les demandes sont en cours*. On comptera bientôt sur les doigts de la main les communes où les sergents de ville n’auront que leurs gros yeux pour intimer le respect.

* Saint-Herblain, Bouguenais, Les Sorinières équipent leurs agents de lanceurs de balles de défense, qu’il faut plutôt dénommer « mutilateurs à l’œil ».

Lu 26 fois