La lettre à Lulu
n°32 - mar

À l’eau ? Du Roscoät call girl



Si vous n’avez rien d’autre à faire que de faire des blagues au téléphone, composez le 02 40 41 92 27 et demandez Annick du Roscoät. Et demandez-lui pourquoi un numéro de la mairie de Nantes figure sur son tract des élections cantonales. Certes la présidente du minuscule mais très droitier CNI est conseillère municipale d’opposition, mais cela ne lui donne aucun droit d’utiliser le téléphone d’une collectivité publique pour faire sa campagne. C’est la loi. Ce détail a sûrement échappé à cette pasionaria anti-pacs et anti-homos*, forcenée de l’ultra-libéralisme. Il faut croire qu’on peut être libéral et pas forcément ennemi du service public. Du service public à usage personnel, s’entend.

<a href='/index.php3?action=page&id_art=12184' class='font2-30'>* Voir Lulu n°7 octobre 96, “La vache aux folles”.</A>

Lu 2913 fois













La Lettre à Lulu : RT @ValKphotos: #zad #nddl / A la recherche de la mystérieuse cache d’armes de Notre-Dame-des-Landes Voilà la vérité nue : la cachette n’e…
Samedi 20 Janvier - 10:32
La Lettre à Lulu : En juillet dernier, dans le numéro 97, Lulu, à la pointe de l'actu, vous présentait la nouvelle députée bauloire LR… https://t.co/7kuchC8fU7
Vendredi 19 Janvier - 18:44
La Lettre à Lulu : Dans La Lettre à Lulu N°98-99. Amiante dans la Tour Bretagne. Un des employeurs concernés, la direction du Travail,… https://t.co/tdI6IH0zOQ
Vendredi 19 Janvier - 17:57
La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: La venue du Goncourt Vuillard dans la #ZAD de #NDDL attire l’attention sur la ( belle) bibliothèque, mais en fait celle-ci acc…
Vendredi 19 Janvier - 11:00
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL "Et toujours des bises, des bras enveloppants, et des abrazos entre des gens qui ne sont jamais sentis si proches, bi…
Jeudi 18 Janvier - 11:39