La lettre à Lulu
n°17 - avr

À la soupe ! Service après-vote



Bien que notre région n’ait pas eu besoin des votes lepénistes pour élire son nouveau président François Fillon, cinq élus de droite ont quand même donné leurs voix au FN Samuel Maréchal, lui offrant ainsi de siéger à la commission d’appel d’offres de la Région. Parmi eux, l’inévitable Annick du Roscoät, colistière CNI de Michel Hunault, qui n’a jamais caché ses accointances avec l’extrême-droite et qui espère bien ainsi le soutien, au moins passif, du gendre de l’Inéligible Détailleur pour le renouvellement de son siège aux cantonales dans trois ans. Du Roscoät doit confondre appel d’offres et offres à la pelle.

Lu 1893 fois