La lettre à Lulu
Lulu 50 novembre 2005

Allée des Luyas. La misère au pieux



Cerné par le lyrisme d’une fille à papa dame patronnesse, aussi bien pensante que bien nourrie, la misère ne peut que reculer, impressionnée. En bonne fille du patron, Jeanne-Emmanuelle Hutin tartine un bel édito* pour la journée nationale du refus de la misère : «Ce n’est pas un vœu pieux, mais un devoir».
Elle s’y connaît, en pieux plantés dans les plaies du monde.
Vu des meilleurs bancs de l’église, la misère est un fléau sans la moindre cause géopolitique. Ça se soigne à grands coups d’amour du prochain, décliné en charité individuelle, assaisonné d’un beau lyrisme hutinier, pour que les «braises de fraternité » se muent en «un grand feu dévorant l’indifférence, un flambeau étincelant dans la nuit de l’égoïsme, un guide accompagnant la lente transhumance de l’humanité vers les terres verdoyantes de l’espérance». Les pauvres, c’est comme les plantes vertes, faut les arroser un peu.
* Ouest-France, le 17 octobre 2005

Allée des Luyas. La misère au pieux

Lu 1760 fois













La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #Remaniement La solution est pourtant évidente... https://t.co/vNVLWfMvcQ
Samedi 13 Octobre - 15:04
La Lettre à Lulu : RT @ijarjaille: A #Rennes et #Nantes, Vinci profite à plein de l’abandon de #NDDL. @MediacitesNtes a consulté en exclusivité un rapport de…
Jeudi 11 Octobre - 15:55
La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #5e_République : c'est plus ce que c'était ! #Macron #Benalla #Collomb https://t.co/m4lns8OWbf
Dimanche 7 Octobre - 19:00
La Lettre à Lulu : S’appelle comment ??? https://t.co/S3XeeYkXYA
Dimanche 7 Octobre - 18:58
La Lettre à Lulu : Kita et ses petits commerces... lire aussi https://t.co/LKp7CNRMW6 https://t.co/6FI3AMq67k
Vendredi 5 Octobre - 10:02