La lettre à Lulu
Lulu 50 novembre 2005

Allée des Luyas. La misère au pieux



Cerné par le lyrisme d’une fille à papa dame patronnesse, aussi bien pensante que bien nourrie, la misère ne peut que reculer, impressionnée. En bonne fille du patron, Jeanne-Emmanuelle Hutin tartine un bel édito* pour la journée nationale du refus de la misère : «Ce n’est pas un vœu pieux, mais un devoir».
Elle s’y connaît, en pieux plantés dans les plaies du monde.
Vu des meilleurs bancs de l’église, la misère est un fléau sans la moindre cause géopolitique. Ça se soigne à grands coups d’amour du prochain, décliné en charité individuelle, assaisonné d’un beau lyrisme hutinier, pour que les «braises de fraternité » se muent en «un grand feu dévorant l’indifférence, un flambeau étincelant dans la nuit de l’égoïsme, un guide accompagnant la lente transhumance de l’humanité vers les terres verdoyantes de l’espérance». Les pauvres, c’est comme les plantes vertes, faut les arroser un peu.
* Ouest-France, le 17 octobre 2005

Allée des Luyas. La misère au pieux

Lu 1732 fois













La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53
La Lettre à Lulu : Pour rendre hommage à François-Régis qu'on regrette déjà, replongeons dans un de ses grands reportages. https://t.co/jiuJKtjKza
Mercredi 13 Décembre - 12:58