La lettre à Lulu
n°14 - sep

Anasthasie. Nettoyage d’été à Saint-Brévin



Le bulletin municipal d’été de St-Brévin a carrément passé à la trappe le billet de l’opposition. Le maire de droite, Christian Renaudineau n’a pas supporté l’ironie, pourtant bon enfant, du texte du groupe de gauche se contentant de noter l’absence de projet culturel, et de position sur le projet de centrale nucléaire au Carnet, sans parler des incidences sur le commerce et le tourisme. Droite ou gauche, le principe de cette libre parole avait pourtant été instauré par délibération du conseil depuis 1989, alors que Christian Renaudineau était dans l’opposition, et bénéficiait pleinement de cette tribune libre. «Si l’opposition veut faire des tracts, ça les regarde, mais notre stratégie de communication est claire, pas d’information polémique qui n’intéresse qu’une minorité dans nos revues d’informations communales. Ce ne sont pas des journaux…», se défend le maire. La prochaine fois, il essayera de ne pas oublier d’écrire lui même le mot de l’opposition. Mais il oubliera peut-être de le passer.

Lu 2530 fois