La lettre à Lulu
Lulu 63 - décembre 2008

Appuyé sur le champignon. La myco-logique de marché



À Nantes, faudra lever le pied sur le champignon : « La rémunération versée aux agents exerçant une activité de contrôle des champignons sur les marchés et prévue dans la délibération du 18 juillet 1981 sera versée dans la limite des butoirs juridiques et pourra être écrétée en conséquence ». L'économie de marché en prend un coup. Ainsi en a décidé le conseil municipal de Nantes le 26 octobre dernier. Et ce dans l'indifférence quasi générale, y compris de l'amicale des champignons de contrebande.

Lu 390 fois