La lettre à Lulu
Lulu à chaud !

Arbre aux pigeons

1,5M € pour voir et revoir si c'est faisable



L'arbre au hérons commence à coûter une blinde avant même de savoir si ça va se faire. Nantes métropole  rallonge le budget d'1,4 M€ hors taxes, mais c'est juste pour "financer des études supplémentaires". Ce qui s'ajoute aux déjà nombreuses études de faisabilité effectuées et financées depuis quinze ans. C'est plus un arbre, c'est un trou. Ouest-France (28/09) annonce ce dernier rab en estimant le cumul des études à 4,45 M €. Loin du compte pour Lulu qui a déjà fait des petits calculs avant ce dernier cadeau préparatoire.

Ce surcroît de financement porterait le total à bien plus de 7,2 M €, puisque qu'il faut y ajouter les études de 2004 à 2007, puis celles de 2015 , dont Nantes métropole confirme l'existence mais refuse de chiffrer le coût public. Soit un cinquième du coût estimé — à ce jour — de l'attraction déjà embourbée dans les expertises techniques, pour savoir si ça tiendrait debout, cet arbre métallique si peu évident. On arrête les frais ? 

On pourrait remplacer l'attraction par une pyramide formée des rapports d'experts et études d'ingénieurs commis pour vérifier, jauger, mesurer, examiner les hypothèses. On pourrait y ajouter les études pour l'aéroport de ND des Landes. Sûr que les curieux viendraient du monde entier voir ça. Mais faut d'abord étudier si c'est faisable...
 

Lu 336 fois