La lettre à Lulu
n°37 - été

Argent liquide. Tarifs de l’eau : tuyautez-vous



On y pige que couic à ces factures ! Incompréhensible… et peut-être bien illégales. Jacques Margalef parle de «racket fiscal pratiqué à l’insu de l’usager par les élus». Convaincu, textes à l’appui, que les sociétés d’eau et d’assainissement, les communes et les syndicats intercommunaux ne doivent faire payer à l’abonné que sa seule consommation de flotte. Et non pas des prestations indues, comme l’élimination des boues d’épuration (à la charge de la collectivité).Lui-même élu municipal en région bordelaise, Jacques Margalef vient de publier un opuscule de 72 pages, balayant la législation et les embrouilles des factures. Président d’une association en lutte contre les abus pratiqués sur les tarifs de la flotte, il a assisté les usagers de Clisson sur ce sujet. Son petit livret est moins rigolo que la vie de Toutânkhamon, mais c’est toujours moins long à lire que Le Journal officiel. Après, faut encore relire sa facture.

<I>«Le juste prix de l’eau» 15 euros, franco de port : JM Production, BP 6, 33880 Cambes.</I>

Lu 2492 fois