La lettre à Lulu
n°31 - déc

ArmaGuédon. Le maire des Sables invente le dikt’art



ArmaGuédon. Le maire des Sables invente le dikt’art
Le Musée d’art contemporain de l’Abbaye Ste Croix* aux Sables d’Olonne, a toujours eu une réputation de choix éclairés d’expos, reconnus par les médias nationaux. «Cette qualité de choix doit être poursuivie en évitant les écueils locaux, les influences douteuses, les diktats régaliens» écrit le dernier bulletin des Amis du Musée pour évoquer le dernier travers du maire Louis Guédon, dit Loulou. Il vient d’imposer au printemps prochain une exposition d’un certain Gabriel Toussaint, peintre genre naïf adulé par les notables du cru, qui rêvent ou fanfaronnent de détenir une oeuvre de ce peintre commercial d’importance planétaire jusqu’au bord du cercle de ses clients. Contre cette programmation forcée, le conservateur n’a pu faire mieux que de refuser d’écrire la moindre ligne dans le catalogue. Face aux Amis du Musée, inquiets de cette ingérence, le maire, qui n’est pas un naïf, a tenu à rassurer : Promis, juré, il ne le refera plus. C’est juste une exception, et en rien «le prélude à des menaces contre la programmation des expositions». Loulou n’impose pas, il expose. De l’interventionnisme politique considéré comme un des beaux-arts.

* qui a aussi la plus importante collection publique d’œuvres de Chaissac.

Lu 2119 fois