La lettre à Lulu
Lulu 63 - décembre 2008

Au pied du mur. Le péril émergent



Président du Medef de Loire-Inférieure, Jean Leroyer a ses idées sur la crise : « Attention aux remèdes, explique-t-il dans la lettre du centre de communication de l'Ouest*. Si on parle de relance par la consommation, comme cela a déjà été pratiqué depuis 25 ans, on affaiblit l'appareil de production français et, en revanche, on enrichit les pays émergents qui déferlent leurs produits sur notre territoire ». Passons sur son usage du verbe déferler, pas très français, pour un verbe intransitif. Retenons plutôt qu'il n'est pas question de laisser un sou aux métèques, niakoués et autres pas-de-chez-nous douteux. Des gens qui voudraient se faire du blé sur notre détresse de victimes de notre crise à nous. Voudraient nous piquer nos économies dans les chaussettes, là où on a juste planqué notre moral. Vont être surpris, les émergents.

* Au pied de la Tour, N°165, décembre 2008

Lu 753 fois