La lettre à Lulu
n°34 - oct

Audace. Jean-Marc se la mesure



Julien Gracq peut aller se rhabiller, Nantes tient désormais en deux mots. Nantes est “ville de la mesure mais aussi ville de l’audace”, si l’on en croit François Delarue, directeur général du ministère de l’Équipement, des Transports et du Logement, excusez du peu. Aussi sec, les deux mots font le titre de l’édito à Jean-Marc dans Nantes-Passion* : “Nantes, ville de mesure et d’audace.” Ça sonne bien et ça fait tout de suite envie. Et, lyrique, Ayrault de poursuivre : “L’audace et l’ambition, c’est le grand projet métropolitain que nous avons pour l’Île de Nantes. La mesure, c’est de savoir qu’il faudra des décennies pour le mener à bien.” Bref, on y croit mais ce n’est pas fait. En conclusion, mèche au vent, tel Bonaparte au pont d’Arcole, Jean-Marc délivre son oracle : “La mesure et l’audace, après tout, c’est peut-être cela le style nantais.” Oh ! oui, encooore…

<I>* Septembre 2001.</I>

Lu 2621 fois