La lettre à Lulu
N°3 - mars 1996

Audubon envasé



Audubon envasé
La dernière trouvaille du Port autonome vaut son pesant de détritus. Les ingénieurs des ponts ont en effet débusqué un endroit extraordinaire pour stocker les produits de dragage de l'estuaire : les marais de Couëron. Ils ont, à cet effet, exclu de la zone de protection spéciale (ZPS) prévue au plan d'aménagement de l'estuaire, quelque 270 hectares de marais, situés sur la commune de Couëron, aux pieds de la maison du célèbre naturaliste Jean-Jacques Audubon, le Français le plus connu aux États-Unis après Lafayette. Épargné par deux cents ans d'aménagement, ce marais, où le jeune Jean-Jacques a observé ses premières bêtes à plumes, sera donc prochainement enseveli sous les tonnes de vase déversées par le port.

Lu 2735 fois