La lettre à Lulu
Lulu 74-75 - nov.-déc. 2011

Baise la hine. L’avenir à dextre et à senestre


Baseline, rien à voir avec vaseline. Prière d’éviter les allusions vaseuses.


Pendant que Nantes phosporait sur son slogan, La Remaudière, un gros millier d’habitants dans le vignoble, a changé sa «baseline». Avant c’était «Terre d’équilibre». Tout a basculé avec la nouvelle formule choc : «La Remaudière. Les racines du passé, le vent de l’avenir»*. Tout ça pour accompagner un nouveau blason créé de toutes pièces l’an dernier, mariant lion, hermine et raisin, ou plus exactement «De gueules à la cotice ondée d’argent accompagnée à dextre d’un lion d’argent et à senestre d’une grappe de raisin feuillée d’or au chef d’hermine». Ça a tout de suite plus de gueule et de modernité.

* Ouest-France, le 6 octobre 2011

Lu 180 fois