La lettre à Lulu
n°11/12-été

Bande des quatre murs. Debré bombé



En mars à Préfailles, les quatre murs d’enceinte de la villa "La Bourrine" ont subi l’outrage des bombes (à peinture, rassurez-vous). Les slogans bombés attaquaient une loi portant le nom du propriétaire, un certain Jean-Louis Debré, mitoyen balnéaire avec la maison de son regretté père Michel et celle de son frère jumeau Bernard. Selon le maire RPR de Préfailles, les auteurs sont connus, ce sont des "gens extérieurs à la commune". Du bluff, la gendarmerie signale qu’aucune enquête n’a été entreprise.

Lu 2366 fois