La lettre à Lulu
n°15 - déc

Batzerie antichar. Poche revolver



On nous écrit : «De quel droit votre journal, qui n’a rien fait d’autre pour la mémoire que de pondre des articles insultants envers tout ce que représente la patrie et le drapeau que ces anciens défendaient, se permet-il de nous calomnier ?» Ainsi répond Luc Braeur, créateur du Musée de la Poche à Batz-sur-Mer à l’article de Lulu*. Évoquant la reconstitution de la capitulation des autorités militaires : «Vous auriez sans doute, d’après la teneur de votre article, préféré qu’à la place des mannequins reconstituant conformément la scène historique, les Allemands soient remplacés par de petits panneaux indiquant leurs noms : ici était le lieutenant untel, etc… Seriez vous des négationnistes ?». On ne doit pas avoir la même définition. * «La pochothèque de la Wehrmacht», Lulu n°14.

Lu 2352 fois