La lettre à Lulu
n°32 - mar

Bébert les coups durs



Beaucoup plus en forme, le patron de L’Hebdo de Nantes Hubert Coudurier a tenté d’animer ce débat avec force piques contre l’hégémonie de Ouest-France et de Jean-Marc Ayrault, dénonçant leur “cogestion” de Nantes. Revenant sur sa manchette “Ayrault condamné” qui lui a valu les foudres judiciaires de notre bon maire, Coudurier s’est félicité qu’Ayrault fasse la campagne de promotion de son hebdo. L’insolent a reconnu que son titre “était un peu excessif”, précisant aussitôt qu’il s’agissait “en tout cas d’une vision à long terme”. Manquait plus que l’horoscope dans l’Hebdo de Nantes.

Lu 1892 fois