La lettre à Lulu
n°38 - nov

Bonjour. Lâcher de CRS rue de Strasbourg



Bonjour. Lâcher de CRS rue de Strasbourg
La scène se déroule un beau matin de juillet au milieu de la rue de Strasbourg, à Nantes. Deux jeunes gens, entre seize et dix-huit ans, un blanc, un noir, «plutôt propres sur eux» selon plusieurs témoins, déambulent joyeusement le long de la rue. Survient un convoi de CRS, composé de trois véhicules grillagés, qui emprunte la voie principale de circulation. Les jeunes gens, mi-sérieux mi-moqueurs leur font un grand geste en guise de bonjour «comme des gamins font signe aux voitures à l’arrière d’un car, rien d’agressif, ni d’obscène». Le convoi s’arrête aussitôt, bloque trois voies de circulation, et une demi-douzaine de CRS descend illico de l’un des véhicules. Un automobiliste tente prudemment de dépasser le convoi. Mal lui en prend, sa voiture est prise à partie et reçoit au passage une volée de coups. Un peu plus loin, le jeune noir attend, terrorisé. Il est pris à la gorge par l’un des CRS. Témoins de la scène, les automobilistes qui suivent sont invités à déguerpir. Ils n’en verront pas plus. Circulez, on vous dit, il n’y a rien à voir.

Lu 2949 fois