La lettre à Lulu
n°34 - oct

Brosse à relire. Micmac au fax



Joli coup de bluff du cabinet du président du Conseil général, qui avant la parution d’un portrait d’André Trillard, a benoîtement téléphoné à L’Hebdo pour demander à quelle heure Ferdi Motta (l’auteur du papier) avait prévu de leur faxer son article. Comme si le contrôle était un fait acquis. Comme au temps de l’ORTF. La demande était pourtant faite un jour où le journaliste, alors à mi temps à L’Hebdo, le reste au Télégramme, était absent. Ça n’a pas marché. Les temps et les fax, sont durs de la feuille.

Lu 2168 fois