La lettre à Lulu
Lulu 82-83 - décembre 2013

C’est qui ce gusse ? Charlatan repris de justice


Condamné, foutu en taule, le médecin radié a des adeptes dans la région.


Médecin déchu, l’Allemand Ryke Geerd Hamer a été condamné à 19 mois de prison ferme en Allemagne en 1997, et à trois ans ferme en France en 2004 « pour escroquerie et complicité d’exercice illégal de la médecine, suite à la plainte déposée par un homme dont l’épouse atteinte d’un cancer du sein était décédée du fait du refus de traitements éprouvés », souligne la Miviludes, mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires, qui note que « la méthode préconisée par cet ancien médecin allemand exclut tout simplement le recours aux traitements conventionnels pour soigner le malade. Cette prétendue “nouvelle médecine” repose sur le postulat selon lequel toute maladie est la résultante d’un choc psychologique intense et d’un conflit intérieur non résolu. La méthode Hamer, à l’image d’autres méthodes, théorise le charlatanisme (...). Le caractère préoccupant de toutes ces théories et des enseignements qui les accompagnent – notamment en matière de cancer – apparaît à la consultation de forums de discussion sur la santé, à l’intérieur desquels les concepteurs de méthodes non éprouvées font insérer des mots clés qui renvoient vers leurs propres sites. Il s’agit là d’un moyen d’approcher les malades. »

Sillage de macchabées

Depuis ces petits ennuis, Hamer s’est réfugié en Norvège, et a toujours des adeptes en France. Il se prétend victime d’une conspiration juive qui aurait voulu utiliser la chimio et la morphine en projetant un génocide de la population non juive ! Accessoirement, il nie aussi l’Holocauste. Toujours ce bon vieux sens du détail...

Ses pratiques ont déjà quelques morts dans leur sillage. Méthode Hamer et biologie totale sont considérées comme « pseudo-théories représentant un danger mortel potentiel pour tout patient qui y aurait recours » selon l’AFIS, l’Association française pour l’information scientifique. Principale asso anti-secte, l’ADFI, l’asso de défense de la famille et de l’individu, prévient : « Nous mettons le public en garde sur les risques liés à la “médecine nouvelle” et à la nébuleuse de diverses méthodes ou thérapies qui en découlent. Pour des personnes non averties, des termes tels que : décodage biologique, décodage bio-psycho-généalogie, cyclologie, bioanalogie, métakinébiologie, etc., peuvent faire penser à des méthodes scientifiques. Toutes ses méthodes sont dangereuses et n’ont aucun fondement scientifique. »

Charles Atan

Lu 140 fois













La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: Forte enquête de @Bastamag sur les 478 personnes tuées par la police depuis 1977. Dont 56 enfants ou mineurs ! La violence…
Lundi 18 Juin - 15:46
La Lettre à Lulu : RT @LELeduc: L’Assemblée vote la loi sur le secret des affaires. Une attaque sans précédent contre la loi sur la liberté de la presse de 18…
Lundi 18 Juin - 15:45
La Lettre à Lulu : RT @OBerruyer: En indiquant à l'Assemblée que la "presse professionnelle" sera exonérée de la loi "Fake news" le Gouvernement impose une in…
Mercredi 13 Juin - 23:23
La Lettre à Lulu : RT @Bastamag: Qui sont les personnes tuées par la police et la gendarmerie, pourquoi et comment sont-elles tuées, et dans quelles circonsta…
Mercredi 13 Juin - 23:20
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: Les violences policières se généralisent, constatent les avocats de France https://t.co/9WQgxEs7SV https://t.co/S6jlDtWK7T
Mercredi 13 Juin - 23:16