La lettre à Lulu
n°09 - fév

CNH international. Le Préfet essaie la télé-commande


Le "journal du Hardy", c’est le rêve de Charles-Noël pour le JT local de France 3.


Agacé, le préfet écrit le 19 décembre au rédac chef de la station de Nantes pour se plaindre d’un sujet sur un congrès ophtalmologique con-coté par un médecin nantais "suspecté de ne pas avoir d’intérêt scientifique et de servir essentiellement de support publicitaire à ses organisateurs". L’ordre des Médecins a pourtant mis en garde contre la pub déguisée en congrès bidon. Le préfet a plus tard dû reconnaître que le traitement journalistique n’avait rien de scandaleux.

Il profite du courrier pour constater "qu’il n’est pas rare, sur des sujets particulièrement importants pour l’avenir de la région, que France 3, contrairement aux autres stations régionales, fasse preuve d’une surprenante brièveté, voire d’un silence remarqué", sur les grands dossiers de l’Etat en Pays de Loire. Et le grand factotum de l’Etat convoque le rédac chef de la télé publique. Lors de la rencontre, CNH commence par rappeler qu’il est très copain avec le grand patron de France 3 avant de manifester son "insatisfaction" du travail de la station : il stigmatise une approche "anecdotique", "abusée par des porteurs de pancartes qui ne représentent qu’eux-mêmes", en évoquant les mouvements de sans-papiers et les revendications des associations de soutien aux immigrés. Depuis cette histoire, Charles-Noël Hardy a été surnommé "CNH international". Un vrai partisan de l’ordre d’émission.

Lu 2677 fois