La lettre à Lulu
Lulu 94-95 - décembre 2016

Ça part en livre !

Entre les lignes


Lecture publique à la nantaise en deux coups de cuiller à mots.


Neuf pages officielles pour dire la « Politique du Livre et de la Lecture » avec de pompeuses majuscules partout, même si ça bafoue grave les règles typographiques agréées par l'Imprimerie nationale. Les médiathèques nantaises doivent se décomplexer. Et « des ajustements et modifications seront si nécessaire apportées aux horaires », ce qui doit se lire comme une velléité d'ouvrir plus, dimanche compris. Avec quel personnel ? Puisqu'on veut tant ressembler aux hypermarchés, pourquoi pas ouvrir les biblis 24/24 ? Et diversification, il faut s'ouvrir à « l'aide à la révision des examens » et participer à des braderies de quartier. L'occasion de fourguer les best sellers achetés l'an dernier* ? Préambule du rapport : « La lecture conserve toutes ses fonctions épistémiques et ontologiques », évidemment avec un peu de « coconstruction » et de participation à la « Digital week ». Et après les grands mots, les grands maux : « Fracture numérique, illettrisme, handicap, risque de décrochage » soignés à coups de plates-formes, « salons numériques » et puces RFID. La dématérialisation du personnel, c'est pour quand ?

* On achève bien les livres de chevet, Lulu n°77, juillet 2012.

Lu 12 fois